Le cinéma chinois

Le marché chinois du cinéma connaît un développement spectaculaire depuis une dizaine d’années, avec une croissance moyenne annuelle du box-office de 30% et l’apparition de près de 1500 nouveaux écrans par an. Il est devenu depuis 2012, le second marché de la planète, juste après celui des Etats-Unis.

Le Festival du Cinéma Chinois en France (FCCF)

C'est lors de la visite d’état du Président de la République Française en Chine qu'a été créé le Festival du Cinéma Chinois en France (FCCF) aux termes d'un accord cinématographique franco-chinois conclu le 29 avril 2010 à Pékin.
Cette nouvelle manifestation, dont l'organisation est confiée au Centre Culturel de Chine à Paris, permet au public de découvrir la richesse et la diversité du Septième Art chinois d’aujourd’hui avec la présentation de films inédits qui ont fait l'objet d'une fine sélection, représentative des derniers développements du cinéma chinois. Ils présentent des thèmes non seulement riches mais encore à créativité et à valeur artistique singulières qui suscitent l'émotion et la sympathie du public.
Ce Festival a également pour vocation de promouvoir la culture chinoise, de favoriser le dialogue entre institutions et professionnels des deux pays et de développer les échanges professionnels, culturels et cultuels.
La première édition du FCCF s'est déroulée en 2011.

Le Festival du Cinéma Chinois à La Réunion (FCCR)

Dès l’année 2010, la Fédération des Associations Chinoises de La Réunion (FAC REUNION) et ses associations membres, dont l'AROC, avaient organisé un premier Festival du Cinéma Chinois à la Réunion, avec l’aide et sous l’égide du Consulat Général de la République Populaire de Chine à Saint-Denis de La Réunion.
La Réunion fait ainsi office de précurseur dans les échanges culturels entre la France et la Chine.
En 2012, l’Ambassade de Chine en France et le Centre Culturel de Chine à Paris inscrivent La Réunion dans la programmation officielle du 2ème FCCF qui, dès lors, déroule son tapis rouge sur le continent et sur notre île à la même période, c'est-à-dire aux alentours du prestigieux Festival de Cannes.
Aujourd’hui, l’évènement est relayé localement par la FAC REUNION et ses associations membres, dont l’AROC, qui portent le projet sous l’égide du Consulat Général de Chine à La Réunion et du Centre Culturel de Chine à Paris avec le soutien des institutions locales.

« L’avenir prend ses racines dans le passé »… Nul ne peut le contredire : les anciens sont la mémoire de tout ce qui fait nos racines. Ainsi, à La Réunion comme dans le monde entier, les communautés chinoises assurent encore un culte des ancêtres millénaire qui risque de disparaître à jamais avec les aînés actuels.

Dans notre implantation à La Réunion et notre insertion à la communauté française et européenne, que restera t-il de cette tradition ?

C’est à cette question fondamentale que l’AROC veut apporter un éclairage en motivant des rencontres entre les générations et en incitant les aînés « Zhang Zhe » à transmettre leur savoir et leur expérience.

Le souhait est de créer lors de ces journées des espaces favorisant la transmission des valeurs essentielles qui fondent le culte des ancêtres : l’esprit de famille, le respect des anciens, la solidarité des générations. L’organisation d’expositions, le recueil de témoignages, le recensement de documents anciens, le montage de divers ateliers, bref d’activités ludiques et culturelles, sont ainsi destinés à favoriser les rencontres entre « qian bei » (ancienne génération) et « hou bei » (nouvelle génération) dans la convivialité et la bonne humeur pour assurer les échanges et confrontations nécessaires et constater les évolutions en cours.